RFI et France 24 définitivement suspendus au Mali

© PIERRE ANDRIEU / AFP

Leur suspension était temporaire. Elle est désormais définitive. La Haute autorité de la communication du Mali a rendu publique mercredi une décision qui suspend définitivement les médias RFI et France 24 dans le pays. La chaîne de télé France 24 et la station de radio RFI n'étaient déjà plus diffusées au Mali , où ils sont très suivis, depuis le 17 mars dernier. Selon la junte malienne au pouvoir, ces deux médias français auraient rapporté de fausses allégations d'exactions contre des civils commises par l'armée.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Des sites miroirs pour contourner l'interdiction

Dans un communiqué publié mercredi, France Médias Monde, la maison mère de France 24 et RFI, a contesté avec force cette décision. L'entreprise a déclaré qu'elle utiliserait toutes les autres voies de recours possibles afin de continuer à couvrir l'actualité au Mali.

Pour le moment, les réseaux sociaux de ces deux médias restent accessibles au Mali. Le groupe a précisé à l'AFP que France 24 et RFI allaient bénéficier, en partenariat avec Reporters sans frontières, de sites Internet miroirs via des adresses qui ne pourront pas être coupées par les autorités maliennes.

...
Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles