Rex Tillerson à l’ONU : “agissez avant que la Corée du Nord ne le fasse”

Les Etats-Unis exhortent l’ONU à agir face à la montée du danger nord-coréen. “Agissez avant que PyonYang ne le fasse”, a lancé Rex Tillerson, le Secrétaire d’Etat américain, qui a aussi demandé à la Chine d’user de tout son pouvoir économique sur la Corée du Nord pour la contraindre à mettre fin à ses programmes nucléaire et balistique.

Rex Tillerson :

“Ce n’est probablement qu’une question de temps avant que la Corée du Nord développe la capacité de frapper le territoire américain. De fait, la RPDC a répété plusieurs fois qu’elle entendait effectuer une telle frappe. Devant cette rhétorique, les Etats-Unis ne peuvent pas rester immobiles, pas plus que les membres de ce conseil qui se trouvent à la portée des missiles nord-coréens”.

Rex Tillerson s’est aussi tourné vers la Chine, principal partenaire commercial de la Corée du Nord, pressant Pékin d’utiliser son levier économique pour faire plier Kim-Jong Un.

Réponse de Wang Yi, ministre chinois des Affaires Etrangères :

“L’usage de la force ne résout pas les différences et ne peut que mener à des désastres plus importants. La seule sortie de crise possible c’est le dialogue et la négociation. Nos expériences passées sur le dossier nucléaire montrent qu‘à chaque fois que le dialogue a existé en péninsule, la situation est restée stable, et nos efforts pour la dénucléarisation ont pu avancer”.

Il y a trois jours, lors d’une nouvelle démonstration de la puissance militaire de son pays, le dirigeant nord-coréen a assisté à ce que la télévision nationale a qualifié de plus grandes manoeuvres de la marine et des armées de l’air et de terre de l’histoire du régime.

#Photos from this morning’s #Security Council meeting on non-proliferation & Democratic People’s Republic of Korea (#DPRK). pic.twitter.com/eq0Ngvg3Xr— United Nations Photo (@UN_Photo) April 28, 2017

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages