Revol, l’histoire de famille qui se cache derrière la célèbre tasse froissée

·1 min de lecture

Nous sommes en 1789. Dans le sud de la France, l’orage gronde en ce soir d’été. Le long d’un chemin de campagne, un jeune homme regarde couler la boue charriée par la pluie. Elle est épaisse et blanche. Dans cette boue, se trouve en fait du kaolin, une sorte d’argile. C’est précisément à ce moment-là que Joseph-Marie Revol aurait eu un éclair de génie : utiliser cette matière unique pour créer une faïence plus solide, capable de résister au feu ! 

Cette soirée d’orage marque le début de la légende des Revol. Cette famille d’entrepreneurs se cache derrière l’incroyable succès des tasses froissées en porcelaine, utilisées dans les meilleurs restaurants gastronomiques et jusqu’à chez McDonald's !

1768 : la naissance du premier "Atelier Revol"

Mais la véritable saga de la famille Revol commence en réalité avant ce fameux soir d’orage, par un mariage, celui des parents de Joseph-Marie. La famille de Pierre, le marié, fabrique de la faïence du côté de Lyon. Celle de Magdeleine, la mariée, de la céramique dans la Drôme. Ils convolent donc en justes noces le 7 avril 1768 et lancent ensemble le premier “Atelier Revol”. 

Mais leur bonheur ne dure pas : dix ans après leur mariage, Pierre meurt. Magdeleine n’a alors que 37 ans. Elle se retrouve seule pour élever ses enfants et diriger une fabrique qui n’en est encore qu’à ses débuts. “Magdeleine a compris qu’il y avait des ressources possibles dans le village où elle vivait. A cette époque-là, c’est une travailleuse, elle met littéralemen...


Lire la suite sur Europe1