La revente des cadeaux de Noël, un phénomène encore en hausse en 2020

Le phénomène est récurrent. Les Français sont très nombreux à revendre des cadeaux de Noël qui ne leur plaisent pas. La tendance est encore à la hausse en 2020 : ils sont 18% à vouloir revendre un cadeau, 2% de plus qu’en 2019. "Un site marchand a déjà publié 200 000 annonces en rapport avec un cadeau de Noël en l’espace de quelques heures", raconte Jordan Klein, journaliste pour France Télévisions. Ce même site estime qu’entre le 25 décembre et le 3 janvier, il devrait y avoir autour de 3,5 millions d’annonces de cette nature. 363 millions d’euros de revente par an Tout en haut de la liste des cadeaux revendus, on retrouve les produits technologiques, les jeux et jouets, le multimédia et la culture, les parfums et les vêtements. Tout cela représente chaque année des ventes de 363 millions d’euros. De l’argent que les Français vont épargner ou inclure dans leurs dépenses de Noël. Les 16-24 ans sont ceux qui revendent le plus, avec en moyenne un cadeau sur deux qui n’a pas le succès escompté. La pratique se démocratise : "40% des Français ne voient pas le mal", conclut le journaliste.