Revenir comme Sharapova, après une longue suspension? Ça passe ou ça casse

Vincent Gibert

TENNIS - C'est un retour très attendu sur le circuit féminin. Ce mercredi 26 avril à Stuttgart en Allemagne, Maria Sharapova joue son premier match depuis quinze mois après sa longue suspension pour dopage.

Des aménagements ont été accordés à la joueuse russe pour faciliter sa reprise, ce qui ne fait pas l'unanimité dans le monde du tennis.

Malgré tout, Sharapova -qui sera peut-être à Roland-Garros fin mai- n'est pas la première à tenter un retour sur le circuit du tennis après une suspension pour dopage: ses prédécesseurs ont connu des fortunes diverses.

On peut revenir et gagner son premier Grand Chelem. C'est ce qu'a réussi Marin Cilic en 2014 à l'US Open. Classé 24e mondial l'année précédente, le Croate avait été suspendu neuf mois pour avoir ingéré des stimulants "par inadvertance" - en fait des tablettes de glucose dont il ignorait le contenu exact.

Il avait reconnu sa faute et fondé sa ligne de défense sur l'absence d'intention de dopage, comme Sharapova. Autre similitude avec la Russe, le Tribunal arbitral du sport (TAS) avait réduit sa peine (à quatre mois dans son cas).

On peut aussi échouer piteusement, comme la Bulgare Sesil Karatantcheva. Considérée comme l'un des grands espoirs du circuit, quart-de-finaliste de Roland-Garros en 2005 à l'âge de 15 ans (en photo ci-dessous), elle avait été suspendue deux ans la même année pour un test positif à un anabolisant (qu'elle avait en vain tenté d'expliquer par une grossesse inconnue d'elle sur le moment).

SPORT TENNIS OPEN

De retour en 2008, elle n'a jamais été la hauteur des attentes de son adolescence, terminant une seule saison dans le Top 100 (93e) en 2012, après être passée sous les couleurs du Kazakhstan trois ans avant. Âgée de 27 ans, elle végète actuellement au-delà de la 200e place mondiale.

Hingis, un retour gagnant en... double

L'Argentin Mariano Puerta, finaliste surprise de Roland-Garros en 2005, a connu...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages