Revenez au bureau ou partez: l'ultimatum d'Elon Musk aux employés de Tesla

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le patron de Tesla exige que les employés du constructeur de voitures électriques reviennent travailler au bureau rapidement, sous peine d'être congédiés.

Avec notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin

Elon Musk n’est visiblement pas le plus grand fan du télétravail. Dans un message envoyé en interne aux employés de Tesla, l'homme d'affaires est sans ambiguïté : « Toute personne qui souhaite télétravailler devrait être au bureau 40 heures par semaine minimum (et je dis bien au minimum) ou bien quitter Tesla. »

Le patron star explique que c’est moins que ce qui est demandé aux ouvriers qui assemblent les voitures et affirme qu’il supervisera personnellement toutes les demandes d’exemption. Le courriel poursuit, disant que les cadres dirigeants notamment devraient être vus au bureau, et que lui, Elon Musk, y a même habité pendant plusieurs mois par le passé, sans quoi l’entreprise aurait fait faillite.

Réécoutez « Éco d'ici, éco d'ailleurs » : Elon Musk : un modèle économique en questions

Comme d'autres grandes entreprises, Tesla a rendu obligatoire le retour de ses salariés au bureau. Elon Musk n’ignore pas que certains géants du numérique n’ont pas la même politique et fait les questions et les réponses. Depuis quand n’ont-elles pas sorti un super produit ? « Cela fait un moment », affirme-t-il. « Tesla a créé et fabriquera les produits les plus excitants et les plus importants de toutes les entreprises sur Terre. Cela ne se fera pas en téléphonant. »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles