Revendre ses cadeaux de Noël n'est plus un tabou

La tendance se confirme cette année : de plus en plus de Français n'hésitent pas à revendre leurs cadeaux de Noël sur internet. Cette pratique, qui s'est renforcée avec la crise, n'est plus un tabou, selon les professionnels des sites en ligne.

En fait, il s'agit d'une rencontre entre "les dépités, les mécontents de leurs cadeaux et les frustrés, ceux qui n'ont pas eu ce qu'ils voulaient" et espèrent le trouver à moindre prix sur internet, résume Olivier Mathiot, co-fondateur de PriceMinister.com. "Près de 70.000 cadeaux de Noël" devaient être mis en vente sur son site mardi, déclare-t-il dans une interview au Nouvel Observateur. "Mardi à mi-journée, on a constaté un doublement des mises en vente par rapport à un jour normal", souligne-t-il.

Mardi, c'était surtout les vendeurs qui étaient en action. Pour les acheteurs, le pic de consommation vient plus tard, généralement à partir des soldes vers mi-janvier.

Ebay France, autre grand site de commerce en ligne, a recensé de son côté 150.000 annonces supplémentaires publiées sur le site par rapport à lundi.

Jeux, livres, CD…

Au hit-parade des objets proposés sur la toile, on retrouve les jeux vidéos comme les derniers opus de "Call of Duty" ou "Assassin's Creed". De manière générale, ce sont tous les livres, CD, DVD à succès que l'on peut se procurer en ligne à des prix entre 20% et 40% inférieurs à ceux achetés en magasins.

Si les gens choisissent de profiter de leurs cadeaux en y jouant ou en les écoutant ou les lisant sur une très courte période, ils seront alors privés de leur emballage et ne seront plus déclarés "comme neuf", soit une baisse de leur valeur marchande.

Cette (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Revendre ses cadeaux de Noël n'est plus un tabou
Le "made in France" plébiscité sous les sapins de Noël
Les 3 derniers jours ont permis de "sauver Noël" pour les commerçants
"Les Français revendent leurs cadeaux de Noël pour plusieurs raisons"
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.