La revanche des sondeurs

Libération.fr
Emmanuel Macron quitte le bureau de vote de l'Hotel de ville du Touquet, le 23 avril 2017.

Depuis la fin février, tous les grands instituts plaçaient Emmanuel Macron devant Marine Le Pen au premier tour.

Au vu des premières estimations des résultats de ce dimanche, un constat s’impose : les sondages préélectoraux ont vu particulièrement juste pour le premier tour de cette élection présidentielle. Depuis deux mois, les principaux instituts français prophétisaient invariablement un duel opposant Emmanuel Macron à Marine Le Pen au second tour. Cette prédiction était nette. François Fillon n’a plus été donné qualifié pour le deuxième round depuis la semaine du 20 février.

Les sondeurs ne se sont pas davantage trompés sur l’ordre d’arrivée des candidats à l’Elysée. Dans leurs dernières photographies de l’état de l’opinion française, publiées cette semaine, les principaux instituts plaçaient tous le fondateur d’En marche en tête, le plus souvent aux alentours de 24%. Le résultat de Marine Le Pen était quant à lui évalué autour de 22%. Deux scores très proches des premières estimations. C’est à partir du début du mois de mars que les études d’opinion ont prédit la première place d’Emmanuel Macron, conséquence du déclin de François Fillon dans les intentions de vote. Les courbes ne se sont pas recroisées depuis.

De la même façon, les instituts ne sont pas passés à côté de la spectaculaire remontée dans la dernière ligne droite de la campagne de Jean-Luc Mélenchon, qui devrait finir au coude-à-coude avec François Fillon, entre 19 et 20% des voix exprimés. Des niveaux anticipés par les derniers sondages. Depuis le début avril, leurs courbes se sont en effet croisées plusieurs fois, témoignant d'une grande incertitude autour de la troisième place.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

La Ve République à bout de souffle
Juppé appelle à voter Macron
Le Pen: «Ce résultat est historique, la première étape est franchie»
Fillon reconnaît sa défaite et votera pour Macron
«l'Essentiel» de Libé : quel report des voix au deuxième tour ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages