Revalorisation salariale des enseignants : Blanquer veut "accentuer" la "dimension de mérite" dans leur rémunération

franceinfo avec AFP

La revalorisation salariale promise aux enseignants en contrepartie de la réforme des retraites se fera-t-elle en partie au "mérite" ? C'est l'idée avancée par le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, vendredi 14 février sur RMC et BFMTV. De quoi tendre un peu plus les discussions déjà compliquées avec les syndicats.

"Il y a une dimension commune à tous qui va faire qu'il y a une augmentation pour tous, car il faut monter le niveau général des rémunérations. Et bien entendu, il y a une dimension de mérite, ça existe déjà en partie, et on va probablement l'accentuer", a déclaré Jean-Michel Blanquer.

"Est-ce travailler plus pour gagner plus ? En vérité, c'est plus compliqué que ça. C'est mieux que ça", a-t-il estimé. "C'est plutôt comment on donne des horizons aux acteurs de l'éducation nationale, c'est un jeu gagnant-gagnant".

La rémunération des enseignants s'est imposée dans le débat sur la réforme des retraites, car ceux-ci seraient désavantagés par le nouveau mode de calcul des pensions qui prend en compte les primes, rares dans l'Education nationale. Le gouvernement s'est engagé à revaloriser les salaires pour compenser cet écueil. Des discussions avec les syndicats ont démarré mi-janvier, et doivent déboucher sur une loi avant l'été. La prochaine session est prévue le 24 février.

"Le mot 'mérite' n'avait jusqu'ici pas été prononcé"

Le ministère a déjà présenté aux syndicats quatre scénarios possibles pour la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi