Revalorisation des retraites : comment va augmenter votre pension ?

Le gouvernement a promis de revaloriser la retraite de base cet été (Crédits : Getty Images/iStockphoto). (Getty Images/iStockphoto)

C'est l'une des nombreuses promesses du gouvernement pour le pouvoir d'achat. L'exécutif veut augmenter la retraite de base de 4% cet été. Mais l'intégralité de votre pension n'est pas concernée, et tous les retraités ne constateront pas la même hausse.

L'augmentation des retraites fait partie du projet de loi sur le pouvoir d'achat, qui doit être présenté en Conseil des ministres le 6 juillet. Le texte prévoit une hausse de 4% de la retraite de base, pour compenser l'inflation.

Des pensions touchées dès le mois d'août

S'il est adopté dans les temps par le Parlement, le gouvernement promet que les pensions du mois de juillet, versées le 9 août, seront en hausse. Mais ce calendrier parlementaire serré peut être remis en question par les résultats des élections législatives, et la perte de la majorité absolue par la coalition présidentielle.

En outre, il est difficile de prédire comment les pensions des près de 17 millions de Français retraités vont augmenter. Car cette hausse n'affectera pas l'intégralité de votre pension, qui se compose d'une retraite de base, et d'une retraite complémentaire qui vient s'y ajouter.

Différences entre privé et public

Pour les indépendant et les salariés du secteur privé, cette retraite de base est plafonnée à 1 714 euros mensuels en 2022. Donc à partir de cet été, avec une hausse de 4% appliquée à votre retraite de base uniquement, vous bénéficierez au maximum d'une hausse de 68,56 euros par mois.

C'est différent pour les retraités de la fonction publique. La retraite de base représente une part plus importante de votre pension, donc la revalorisation de 4% aura un plus fort impact sur ce que vous percevez chaque mois.

Pas de changement avant novembre pour l'Agir-Arrco

Les régimes complémentaires, par exemple l'Agir-Arrco qui compte 13 millions de retraités du secteur privé, sont indépendants de l'État et peuvent décider ou non d'une revalorisation. La retraite complémentaire est calculée à partir du nombre de points acquis pendant votre carrière. Chaque année, le 1er novembre, la valeur du point est fixée après des discussions entre gestionnaires de retraites complémentaires et partenaires sociaux. La valeur du point a été revue à la hausse en 2021.

Une chose est sûre, les retraites complémentaires n'augmenteront pas cet été. Seront-elles revues à la hausse le 1er novembre prochain ? Seule certitude, les pensions Agir-Arrco doivent suivre l'inflation, à 0,5 point près.

Pas encore de décision du côté des professions libérales

Quant aux autres régimes complémentaires, ceux des professions libérales par exemple, c'est en début d'année qu'ils décident de revaloriser ou non leur pension. Certains pourraient-ils s'affranchir de ce calendrier et mettre en place une hausse exceptionnelle dès cet été ?

La Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) a indiqué qu'elle laissait chaque section en décider. La Caisse de retraite des médecins (CARMF) n'a pas encore tranché.

Des revalorisations dans la fonction publique

Si vous êtes retraité après avoir travaillé comme contractuel de la fonction publique, il vous faudra aussi patienter, car le gestionnaire de votre régime complémentaire ne s'est pas encore prononcé.

En revanche, la retraite complémentaire des retraités des fonctionnaires territoriaux et hospitaliers, celle des ouvriers des établissements industriels de l’État, des Mines et de la Banque de France devrait être revalorisée cet été.

VIDÉO - Retraites : sur quels points Emmanuel Macron est-il prêt à négocier ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles