"Returnal", "Outriders", "Humankind"... On joue à quoi en avril ?

Les deux grosses sorties du mois d'avril nous emmènent sur des planètes étranges, loin du système solaire et de nos inquiétudes de terriens à l'heure de la pandémie de coronavirus et du réchauffement climatique. Dans Returnal, une spationaute se crashe sur la planète Atropos, un endroit évidemment peu hospitalier mais surtout très changeant. Il faut apprendre à maîtriser des technologies qui permettent de survivre aux changements rapides de l'environnement. Dans Outriders, c'est carrément une frange de l'humanité qui échoue sur Enoch, un astre luxuriant et peuplé de créatures extraterrestres effrayantes. Cette fois, il faut maîtriser des pouvoir spéciaux pour survivre à la faune locale. Un peu de nostalgie pour finir. La suite de cette sélection vous ramènera au 20e siècle avec des suites du méconnu Pokemon Snap, sorti en 2000 sur Nintendo 64, et de R-Type, un jeu de tir de l'époque des bornes d'arcade. Vidéo : notre sélection des sorties du mois en trois minutes chrono"Outriders" : superhéros de l’espace Outriders vous transporte dans l’espace sur un astre dangereux et surprenant, dans un univers SF très sombre où l’on affronte des humanoïdes et des créatures effrayantes. Le prologue accessible en démo raconte comment une partie de l’humanité a échoué sur la luxuriante planète Enoch et comment vous et quelques autres avez développé des pouvoirs spéciaux vous permettant de contrôler le feu, la terre ou le temps. Un quatrième pouvoir secret restant à découvrir le jour de la sortie. L’aventure, qui au départ semble très classique, peut se jouer en coopération jusqu’à trois, aussi bien qu’en solo. Graphiquement moyen et avec une IA très loin de gagner un prix Nobel, ce jeu de tir coopératif va devoir batailler dur sur un terrain déjà très concurrentiel. Le studio People Can Fly (Gears of War : Judgment, Bulletstorm) promet un univers riche et cherche à attirer des joueurs sur la durée avec une orientation très RPG. En plus d’un arsenal conséquent chacune des trois classes de personnages peut faire appel à des sorts spécifiques. Avec en prime, un système de soin original qui incite à jouer de façon très agressif pour récupérer de la santé. Disponible le 1er avril sur PS4, PS5, Xbox One et Series, PC."Humankind : Lucy", l’Histoire au shaker Qui n’a pas rêvé de réécrire l’Histoire ? C’est l’ambition un brin ironique de Humankind qui propose de mixer différentes civilisations au cours des âges. Commençant bien modestement avec une petite tribu nomade, vous allez, au fil de la sédentarisation, devoir choisir entre une dizaine de cultures anciennes et ce à chaque changement d’ère. Vous pouvez donc très bien démarrer une partie comme empereur babylonien puis continuer comme roi des Gaulois avant de vous tourner vers les richesses de la Renaissance italienne. 40 cultures seront à disposition des joueurs à travers six passages d’âges. Le but n’étant pas forcément d’écraser ses rivaux en les conquérant mais plutôt en réussissant des missions qui vous feront gagner de la renommée et devenir la civilisation qui aura le plus marqué l’Histoire. Avec ces quelques nouveautés qui dépoussièrent le genre, le studio français Amplitude espère bien concurrencer le géant Civilization VI qui truste les apprentis tyrans depuis déjà quelques ères. Disponible le 22 avril sur PC."MotoGP 21" : en quête de réalisme En attendant que Netflix propose, comme pour la Formule 1, une série dans les coulisses du championnat du monde de MotoGP, le studio italien Milestone tente de proposer quelques nouveautés pour séduire ses fans. De la gestion de la température de ses freins à une refonte de son mode carrière, le jeu se veut toujours plus réaliste. Une grosse nouveauté concerne les chutes. Après un accident, la moto ne se replacera plus d'elle-même sur le circuit. Il faudra désormais faire remonter le pilote sur sa moto. Autre innovation pour pousser les joueurs à adopter un pilotage plus réaliste : les virages coupés même pour quelques centimètres seront pénalisés. Enfin, MotoGP 21 fait toujours la part belle au mode multijoueur. Jusqu’à 22 joueurs pourront désormais concourir en ligne sur les pistes. Disponible le 22 avril sur PS4, PS5, Xbox One et Series, Switch et PC"Rome Total War Remastered" : Ave César, ceux qui vont jouer te saluent ! Sega vient d’annoncer une version remasterisée de son célèbre jeu de stratégie de 2005 Rome Total War. Elle arrive avec de nouvelles factions jouables, des graphismes bien évidemment améliorés et une refonte d’une certaine partie des mécaniques de jeu, notamment la diplomatie. Cette sortie inclut les extensions Barbarian Invasion et Alexandre. À noter que le jeu est cross-plateforme, il sera donc possible de s’écharper entre Mac, Windows et Linux. Disponible le 29 avril sur PC"Returnal" : une nuit sans fin L’évènement du mois d’avril, c’est la sortie d’une des premières exclusivités de la PS5 : Returnal. Ce shooter censé faire cracher la poudre à la nouvelle console et notamment profiter de ses nouvelles gâchettes adaptatives se démarque surtout par son histoire spatiotemporelle et un gameplay qui se veut original. Dans ce thriller psychologique de science-fiction, vous incarnez Selene, une spationaute qui se crashe sur la planète Atropos, un endroit évidemment peu hospitalier mais surtout très changeant. Prisonnier d’une boucle temporelle qui vous ramène au crash de début de partie à chaque fois que la faune indigène vous trucide, vous devez recommencer de zéro et vous rééquiper systématiquement en utilisant les armes "alien" découvertes en chemin. Il faudra donc rapidement maîtriser plusieurs de ces technologies pour pouvoir progresser dans un environnement qui se modifie constamment. Le titre du studio Housemarque se veut exigeant et demandera sans doute pas mal de persévérance de la part des joueurs. Returnal possède un univers sombre et inquiétant avec ses anciennes civilisations extraterrestres qui ne sont pas sans rappeler la mythologie de Lovecraft. L’exploration de la planète réserve apparemment pas mal de surprises, notamment des résurgences du passé terrien de l’héroïne. Avec en toile de fond la recherche d’un savoir oublié qui mettra fin à cette boucle temporelle. Disponible le 30 avril sur PS5"R-Type Final 2", l'ADN du jeu de borne d'arcade R-Type Final 2 est le dernier opus de cette suite née en 1987 sur des bornes d'arcade. Ce jeu de shoot them up est emblématique de l'époque où il fallait mettre une pièce dans la machine pour se payer une bonne partie de jeu vidéo. Loin de cette époque, le 6e épisode de la série des R-type a été financé sur Kickstarter. C'est le studio Granzella Inc. qui est à l'origine de cette opération de financement participatif réussie. Le but était de redonner vie à cette suite, dont le dernier opus datait de 2003 sur PS2. Cette version 2021 nous envoie pulvériser des hordes de Bydo avec notre propre flotte de vaisseaux spatiaux équipés d’armes anciennes et nouvelles. Un nouveau système de difficulté basé sur la performance du joueur promet une accessibilité accrue pour les novices comme pour les vétérans. Disponible le 30 avril sur PS4, Xbox One et Series, Switch et PC."New Pokemon Snap" : un safari photo sur les traces de Pikachu Ce remake du jeu Pokemon Snap, sorti en 2000 sur Nintendo 64 puis sur Wii et Wii U, consiste à explorer un monde dans lequel les Pokémons vivent à l'état sauvage avec pour mission de tous les prendre en photo. Si le nonchalant Pikachu est facile à apercevoir sur la plage, d'autres Pokémons sont beaucoup plus difficiles à débusquer. Pour remplir votre Photodex, il faudra donc parcourir des paysages variés à bord du Neo One et réussir à capturer les Pokémons sous leur meilleur angle. Le gameplay et les graphismes bénéficient de la puissance de la Switch pour redonner un coup de jeune à ce jeu, parmi les plus méconnus de la franchise de Nintendo. Disponible le 30 avril sur Switch"Century : Age of Ashes" : des combats à dos de dragons Il est déjà possible de jouer depuis le mois de mars à une versio bêta de Century : Age of Ashes, une simulation de combat aérien à dos de dragon. Ce jeu en free-to-play disponible via Steam sur PC prévoit de rester en accès anticipé pendant toute l'année 2021 avant une version définitive du jeu. "L'équipe a décidé de sortir Century : Age of Ashes en accès anticipé car nous croyons aux retours des joueurs pour aider le jeu à évoluer dans le temps. La version bêta a un solide gameplay, de multiples cartes et un contenu excitant à explorer pour les joueurs", note l'éditeur bordelais Playwing, à l'origine du jeu. Disponible en version bêta depuis le mois de mars sur PC