"Si on se retrouve avec un foyer de contaminations, c'est la fin de la saison" : l'île d'Yeu se prépare au déconfinement non sans une certaine appréhension

Benjamin Mathieu

Le confinement y était déjà plus radical... Sur l’île d'Yeu (Vendée), le déconfinement prend plus de temps. Ce n'est que lundi 25 mai que le service maritime entier reprendra. Il était jusqu'ici réservé aux seuls résidents permanents. "L'impact est fort sur le mois d'avril", constate le directeur général de la compagnie Yeu-Continent. Marc L'Alexandre fait les comptes : "On a eu 560 passagers au lieu de 41 000 habituellement… C'est une baisse de 98 % !"

>> DIRECT. Déconfinement : les nouveaux conseils municipaux entrent en fonction, la pandémie ralentit encore en France

Les traversées vont donc reprendre pour tous, avec des mesures sanitaires renforcées. Le port du masque est déjà obligatoire à bord pour les Islais. En revanche, à leur arrivée à Port-Joinville, ils semblent sortir du navire sans vraiment respecter les autres mesures barrières. "Le bateau s'arrête… et tout le monde se lève !", s'énerve René Dupuit. Ce loueur de vélos historique, situé juste en face du port, s'inquiète du non-respect des fameuses distances de sécurité : "C'est bien de condamner un siège sur deux, mais il faut aussi contrôler les descentes ! Tant qu'on n'a pas un protocole de débarquement, le confinement ne sert à rien !" dit-il.

La saison estivale en jeu

Tous les midis, Bruno Noury, présente un point d'information coronavirus sur la radio locale Neptune FM. S'il (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi