On a retrouvé la fille de Napoléon

·2 min de lecture

On croyait tout savoir de l’Empereur… Mais alors que l’on s’apprête à fêter le bicentenaire de sa mort, voilà qu’éclate un secret qu’il aurait lui-même ignoré : en 1795 naissait Charlotte, qui serait son premier enfant ! Du destin rocambolesque de cette inconnue, l’historien Bruno Fuligni publie un livre, « La fille de Napoléon », éd. Les Arènes, étayé par sept ans d’enquête

Jean-Emmanuel Raux est un chercheur de trésors. Récemment, cet expert en manuscrits et autographes a mis en vente pour 1 million d’euros un manuscrit sur la bataille d’Austerlitz, annoté par Napoléon. Sept ans plus tôt, il proposait un dossier composé de lettres, missives officielles, rapports d’informateurs et de dénonciateurs, datant de 1815 à 1817, et tous relatifs à Charlotte Chappuis, se revendiquant fille de Napoléon. Connaissant la réputation du vendeur, l’historien Bruno Fuligni s’est précipité. Pour 3 000 euros, il acquiert les 55 documents.

Lire aussi:Alexandrine, la femme qui fit rompre Napoléon avec son frère Lucien

Il a beau se dire que Charlotte Chappuis n’est sans doute qu’une affabulatrice, sa curiosité l’emporte. Il déchiffre méticuleusement les 95 pages manuscrites. L’incroyable roman d’une vie se dessine : naissance mystérieuse, police secrète, évasion, enlèvement, fuite amoureuse et mariage en Suisse avec un maître des forges prospère… L’histoire de cette jeune femme qui se prétend le fruit d’une liaison entre Bonaparte, alors officier en garnison à Auxonne, près de Besançon, et une certaine Antoinette Cotain, mariée ensuite à un sieur Chappuis, prend corps. Si elle dit vrai, elle serait l’aînée des enfants de l’Empereur. En 1815, alors que Napoléon est en exil, les royalistes au pouvoir voient en elle un danger. Elle a 20 ans et peut devenir une « Jeanne d’Arc bonapartiste », un point de ralliement pour les nostalgiques, et, surtout, Charlotte Chappuis pourrait donner naissance à un héritier du trône…

Lire aussi:Le tragique destin du prince impérial Louis, tué à 23 ans par des Zoulous

Dans le dossier figurent des lettres de Charlotte. « On y devine sa grande sensibilité, sa culture et sa vivacité(...)


Lire la suite sur Paris Match