Retraites, travail… Voici le calendrier des réformes voulues par Emmanuel Macron pour la rentrée

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Christophe Petit Tesson/Pool via REUTERS
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

« Nous devons travailler plus et plus longtemps, il n'y a pas de doute. » À l’occasion d’une interview accordée le 14-Juillet à l’Élysée, Emmanuel Macron a réaffirmé ses objectifs quant à la suite de son quinquennat. Réforme des retraites, réforme de l’assurance chômage, du RSA, réforme de la formation… Le chef de l’État a ainsi commencé à esquisser un calendrier des principaux textes à venir, axant son discours sur la valeur « travail ». La plupart de ces annonces figurait dans son programme lors de la campagne présidentielle.

Réforme des retraites

Emmanuel Macron a rappelé jeudi sa volonté de mener à bien la réforme des retraites. « On doit faire cette réforme », a-t-il réaffirmé. Telle que présentée durant la campagne présidentielle, le chef de l’État table sur un décalage de l’âge de départ à la retraite jusqu’à « 65 ans », à raison de « 4 mois par an » jusqu’au milieu des années 2030. Actuellement, l’âge de départ est de 62 ans. Les partenaires sociaux refusant de passer une réforme à l’été, les négociations débuteront donc à la rentrée.

Lire aussi - Assemblée nationale : voici les points chauds de la loi « pouvoir d’achat » examinée lundi

Emmanuel Macron a esquissé un calendrier provisoire : d’abord un cadre « stratégique et général avec les forces vives de la Nation », ensuite un travail avec les représentations syndicales et patronales et enfin un débat au Parlement. Il mise sur une entrée en vigueur à l’été et appelle à « des compromis responsables » sur une réform...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles