Retraites: un tiers des économies destiné à l'aménagement des carrières, selon Guerini

Un tiers des économies réalisées par la réforme des retraites proposées par le gouvernement sera utilisé pour mieux aménager les carrières de tous, a affirmé samedi le ministre de la Fonction publique Stanislas Guerini.

"Ce qui est en jeu derrière la réforme, c'est comment on aménage les carrières. C'est aussi pour ça que cette réforme va consacrer beaucoup d'efforts - un tiers des économies dégagées sera mis dans ces efforts-là - à pouvoir se doter d'outils pour mieux aménager les carrières", a-t-il déclaré sur FranceInfo.

Sur les 17,7 milliards d'euros d'économies visées d'ici 2030, six milliards d'euros seront dédiés à "corriger les injustices", a-t-il précisé, soulignant que "c'est sans comparaison avec les réformes des retraites précédentes".

"La réforme de 2010, c'est 30 milliards d'euros d'économies, dont 1,5 milliard était consacré à corriger les injustices", a-t-il comparé.

Parmi les dispositifs envisagés, le ministre de la Fonction publique a notamment mis en exergue l'introduction de "la retraite progressive" pour les professeurs. "Elle permet de se mettre à temps partiel à la fin de la carrière sans perdre de rémunération car on va pouvoir bénéficier par anticipation de sa pension de retraite", a rappelé M. Guerini.

La réflexion porte aussi selon lui sur "comment on peut permettre de rendre une fin de carrière plus acceptable, comment on peut permettre davantage aux fonctionnaires de changer de métier, d'avoir plus de mobilité."

fs/ha/spi