Retraites : la réforme présentée devant les ministres, «pas de changement de cap» à l'horizon

© Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les ministres au grand complet lundi matin à 10 heures autour d'Emmanuel Macron  pour la présentation du projet de loi de la réforme des retraites . Quatre jours après la mobilisation de plus d'un million de Français dans les rues contre ce texte, l'exécutif se dit à l'écoute. Mais pas question pour autant de bouger l'âge de départ à 64 ans. La réforme a donc été été adoptée en Conseil des ministres.

 

>> Retrouvez Europe Soir en replay et en podcast ici

 

À Matignon comme à l'Élysée, la ligne est la même : "pas de changement de cap", insiste-t-on dans l'entourage d'Élisabeth Borne . "On ne va pas se mettre fébrilement à vouloir changer des choses", explique un conseiller.

"Il faut pouvoir avancer", affirme Emmanuel Macron

Même assurance chez Emmanuel Macron, dimanche soir, en clôture du Conseil des ministres franco-allemand . "Nous savons à peu près et même exactement les besoins qui sont les nôtres. Ils sont connus et le mandat qui était le mien était à 65 ans horizon 2031. Nous l'avons aménagé et nous mettons 64 ans. Il y a déjà eu une ouverture, un changement, mais je crois que là, maintenant, il faut pouvoir avancer et s'engager à ce que le gouvernement puisse faire son travail avec le Parlement avec sérénité, la volonté de convaincre et de faire avancer le pays." Le locataire de l'Élysée affirme que les parlementaires pourront aménager cette réforme.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Un âge de départ que le ministre du Travail, Olivier Dussopt, confirme lundi après-midi, concédant ce premier "aména...


Lire la suite sur Europe1