Retraites : qu'est-ce que l'index seniors, obligatoire dès 2023 dans les grandes entreprises ?

© Philippe LOPEZ / AFP

Un "index" mesurant l'emploi des seniors devra être être mis en place obligatoirement pour les entreprises de plus de 1.000 salariés "dès cette année", et pour celles de plus de 300 salariés en 2024, a annoncé Élisabeth Borne en présentant la réforme des retraites . "Un index sera créé sur la place des salariés en fin de carrière. Cet index sera simple. Il sera public. Il permettra de valoriser les bonnes pratiques et de dénoncer les mauvaises", a fait valoir la Première ministre.

>> LIRE AUSSIRéforme des retraites : il faudra avoir cotisé 43 ans dès 2027 pour une retraite à taux plein

Obligatoire en 2024 pour les entreprises de plus de 300 salariés

"Le construire sera obligatoire pour les entreprises de plus de 1.000 salariés dès cette année, et en 2024 pour celles de plus de 300 salariés", a-t-elle ajouté à propos de cet "index seniors" dont le principe a été très critiqué par le patronat ces dernières semaines. "Le refus de renseigner l'index sera un motif de sanction", a ensuite assuré le ministre du Travail, Olivier Dussopt. Il n'a pas détaillé les indicateurs qui serviront à mettre en place cet index, indiquant qu'ils seront "définis à l'issue d'une concertation professionnelle".

Ce mardi, Élisabeth Borne a annoncé que l'âge légal de départ à la retraite sera reculé à 63 ans et 3 mois en 2027 à la fin du quinquennat, puis atteindra la cible de 64 ans en 2030.


Lire la suite sur Europe1