Retraites : la présidente de l'Assemblée n'est «pas favorable» à une réforme par amendement

© THOMAS COEX / AFP

La présidente de l'Assemblée nationale (Renaissance) Yaël Braun-Pivet n'est "pas favorable" à ce que la réforme des retraites voulue par le gouvernement passe par un amendement à la loi sur le budget de la Sécurité sociale, et lui demande de "prendre le temps de la concertation". "Les amendements du gouvernement ne doivent pas porter en eux-mêmes une réforme substantielle", a estimé jeudi sur FranceInfo Yaël Braun-Pivet , qui réclame une "réforme globale qui doit paraître équitable à nos concitoyens".

"Il faut faire une réforme globale"

"Il faut à la fois reculer l'âge de la retraite ou augmenter le nombre de trimestres et travailler sur les longues carrières, la pénibilité et cetera, donc il faut faire une réforme globale", a plaidé la responsable politique. "Il faut prendre le temps de la concertation avec les groupes politiques et avec les partenaires sociaux et il faut prendre le temps du travail approfondi pour une réforme globale", a-t-elle ajouté.

 

>> LIRE AUSSI«Cela crisperait le pays» : les parlementaires contre un passage en force sur les retraites

"C'est la nouvelle méthode à laquelle j'ai appelé le gouvernement et à laquelle la Première ministre au mois de juillet a répondu favorablement", avec "plus de concertation en amont des textes pour réussir à construire des compromis", a souligné Mme Braun-Pivet. "C'est la position constante que j'aurai sur tous les sujets et pas que sur le sujet des retraites pendant tout le quinquennat", a-t-elle ajouté.

La réf...


Lire la suite sur Europe1