Retraites : voici pourquoi les conditions d'une réforme "ne sont toujours pas réunies"

·1 min de lecture

Il n'y aura pas de réforme… pour le moment. Depuis quelques jours, l'hypothèse d'un retour de la réforme des retraites a agité la majorité. Le quotidien Les Echos a rapporté lundi qu'Emmanuel Macron souhaitait avancer son projet de réforme des retraites avant la fin de son quinquennat. "La question des retraites n'a jamais quitté la table, il n'y a rien d'enterré", a renchéri mardi dans Le Monde Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. Mais, mercredi, en clôture du séminaire de rentrée de son gouvernement, Jean Castex, le Premier ministre, a tranché : "Ce processus de réforme ne pourra reprendre que lorsque la pandémie sera sous contrôle et la reprise économique solide. C'est un préalable de bon sens. Aujourd'hui, ces conditions ne sont pas réunies."

La réforme telle qu'elle était envisagée n'est plus possible. La situation s'améliore pourtant tant sur le front sanitaire - le nombre de contaminations au Covid-19 poursuit sa baisse depuis plusieurs jours - que sur le front économique - l'Insee a réhaussé sa prévision de croissance à 6,25% pour 2021. Mais ce ne sont pas les seuls points de blocages : reprendre la réforme des retraites telle qu'elle était encore débattue début 2020 est impossible. D'abord parce que le processus même de vote doit être relancé et qu'à huit mois de l'élection présidentielle, le calendrier parlementaire est déjà trop chargé. Ensuite parce que les partenaires sociaux, le patronat comme les syndicats reçus la semaine dernière à Matignon, sont...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles