Retraites: le point indexé sur les salaires, bonne ou mauvaise garantie?

Le rapport Delevoye prévoit de faire évoluer le point du futur système de retraite sur l'évolution des salaires plutôt que sur l'inflation. Et contrairement à une idée reçue, les cotisants y gagneraient.

Le point doit-il être indexé sur les salaires et sur l'inflation? Dans le projet de retraite présenté ce mercredi, Edouard Philippe a confirmé que le calcul de la pension de retraite du futur régime universel se fera sur la base de point cumulés durant la vie active. Chaque salarié cumulera des points dont le nombre dépendra de son salaire. Mieux vous gagnez votre vie, plus vous en cumulerez. Et une fois à la retraite, ces points seront convertis en euros. La somme cumulée correspondra au montant de la pension de retraites. Si par exemple, le point est à 0,55 euro et que vous en avez cumulez 4000 durant votre carrière, vous toucherez 2200 euros par mois.

Mais comment va évoluer la valeur du point au fil du temps? Car si le point est à 0,55 euro en début de carrière, sa valeur va devoir augmenter, sinon en fin de carrière il risque de ne valoir plus grand chose. En théorie, Il pourrait évoluer selon divers critères: l'inflation, la croissance, l'évolution des salaires... Le Premier ministre a suivi la préconisation du rapport de Jean-Paul Delevoye en optant pour une indexation sur les salaires.

"La loi prévoira une règle d'or pour que la valeur des points acquis ne puisse pas baisser et avec une indexation non pas sur les prix mais sur les salaires, qui progressent plus vite que l'inflation en France", a déclaré Edouard Philippe.  

Et cette option-là est effectivement plus favorable aux cotisants. Entre 2000 et 2018, la hausse cumulée...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :