Retraites : Olivier Véran dénonce les « fake news » des Insoumis et du RN avant un débat avec ces partis

© Ludovic Marin / AFP

La réforme des retraites ne fait pas l’unanimité. La première mobilisation nationale contre ce projet a battu des records . Selon le ministère de l’Intérieur, au moins 1,1 million de personnes ont manifesté dans toute la France. Une participation bien supérieure à celles de 1995, 2003 et 2010 et 2019. D’après le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran , l’une des raisons de cette méfiance à l’égard de la réforme, est la propagation de « fake news » de la part de La France insoumise (LFI) et du Rassemblement national. Ce vendredi, lors d'un échange avec des retraités dans un club des aînés à Orchies dans le Nord du pays, Olivier Véran n’a pas mâché ses mots.

« Le débat permet d'éclairer les choses et de lever un certain nombre de ‘fake news’, et en matière de ‘fake news’, que ce soit du côté de LFI ou du RN on est quand même, pardonnez-moi, assez servis », a-t-il lancé. Mardi 24 janvier, au lendemain de la présentation du texte en Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement doit en effet participer à un débat sur BMFTV avec Mathilde Panot , présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale, et Jordan Bardella président du parti du Rassemblement national.

Des propos jugés « totalement faux »

Olivier Véran mise donc beaucoup sur ce débat, pour convaincre les Français. « Quand le RN explique qu'un Français sur deux est au chômage au moment de la retraite », ou « LFI quasiment deux-tiers des Français, c'est totalement faux », a insisté le porte-parole. La mobilisa...


Lire la suite sur LeJDD