Retraites : "Tout le monde devra travailler un peu plus", affirme Sibeth Ndiaye

France 2

Le Premier ministre Édouard Philippe a donné son deuxième discours de politique générale, mercredi 12 juin, devant l'Assemblée nationale, dessinant un "acte 2" pour le quinquennat. "Il y a évidement de la continuité, mais il y a aussi la prise en compte d'une crise sociale qui a été majeure dans notre pays et à laquelle nous avons souhaité apporter des réponses", explique Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, sur les "4 Vérités" de France 2, jeudi matin.

Sur la question des retraites, "les concertations vont se poursuivre d'ici au mois de juillet, Jean-Paul Delevoye [Haut-commissaire à la réforme des retraites, ndlr] présentera des préconisations, le gouvernement les regardera et présentera une loi à l'automne", détaille Sibeth Ndiaye.

Des niches fiscales supprimées ou rabotées

L'âge pivot ne fait pas consensus ? "Il y a encore des discussions, mais ce que l'on constate aujourd'hui c'est que les Français ont un âge légal pour partir à la retraite, qui est de 62 ans, mais la plupart d'entre eux partent à 63 ans, 63 ans et demi. Aujourd'hui c'est important d'avoir une baisse de référence, mais il faut aussi comprendre que tout le monde devra travailler un peu plus pour une bonne raison, parce que l'on vit un peu plus longtemps", indique la porte-parole du gouvernement.

Le gouvernement envisage de réaliser des économies (...) Lire la suite sur Franceinfo

Cette vidéo peut également vous intéresser :