Retraites: les maires appellent à "mieux prendre en compte la pénibilité" de la fonction publique

David Lisnard, le président de l'Association des maires de France, le 18 novembre 2021 - LUDOVIC MARIN / AFP
David Lisnard, le président de l'Association des maires de France, le 18 novembre 2021 - LUDOVIC MARIN / AFP

L'association des maires de France (AMF) a appelé mardi le gouvernement à "mieux prendre en compte la pénibilité" de la fonction publique territoriale, en réaction à la réforme des retraites présentée par Elisabeth Borne.

Le gouvernement doit "être plus ambitieux dans la prise en compte de la pénibilité au sein de la fonction publique territoriale", a réagi l'AMF dans un communiqué, après l'annonce par Elisabeth Borne d'un recul de l'âge légal de départ à 64 ans.

"Avec plus de 75% d'agents de catégorie C, la forte pénibilité de certains métiers territoriaux a de lourdes conséquences en terme d'espérance de vie, de sinistralité et d'inaptitude", a ajouté l'influente association d'élus.

Il est nécessaire de "prendre en compte les spécificités de la fonction publique territoriale", souligne la secrétaire générale de l'AMF Murielle Fabre, citée dans le communiqué.

Elle souhaite que "s'engage dans les meilleurs délais une négociation avec les employeurs territoriaux, malgré les délais très contraints dans lesquels le gouvernement conduit cette réforme".

Article original publié sur BFMTV.com