Retraites : l'Unsa ferroviaire arrête sa trêve de la grève pour "peser dans les négociations"

L'Unsa ferroviaire

C'est reparti pour un tour. Ce lundi 6 janvier, l'Unsa ferroviaire a décidé de mettre fin à sa "trêve" dans la grève de la SNCF, a annoncé le syndicat, qui avait décidé le 19 décembre une pause dans le mouvement pour les congés de fin d'année. "On veut peser dans les négociations qui reprennent demain", explique à Marianne le secrétaire général de l'Unsa ferroviaire, Didier Mathis.

Le deuxième syndicat de la Société nationale des chemins de fer estime que "toutes (ses) revendications n'ont pas encore été satisfaites", a-t-il indiqué dans un communiqué. "Pour nous, les trois points d'opposition majeurs, c'est la pénibilité, l'âge pivot et l'aménagement des fins de carrière", détaille Didier Mathis. Et ce dernier d'avertir : "On part confiant, mais on verra si le gouvernement a vraiment la volonté de négocier, sinon il risque de s'engluer encore longtemps."

Lire aussi Cheminots : les négociations qui ont fissuré le front syndical sur les retraites

En attendant, l'Unsa ferroviaire "appelle l'ensemble des salariés de la SNCF à poursuivre le mouvement de contestation", ajoute le syndicat, dont l'appel à la trêve n'avait pas été suivi par tous ses militants. "Jeudi prochain, il y aura un regain de la mobilisation des cheminots", avertit le secrétaire général du syndicat.

Une circulation toujours perturbée

Ce mardi, la circulation restera "

Lire la suite