Retraites : LREM dénonce une offensive contre le gouvernement

J.-L.D. avec AFP

REFORME - Stanislas Guerini, délégué général de LREM, critique une opposition politique qui selon lui cherche à attirer toutes les colères

Stanislas Guerini, délégué général de LREM, dénonce la volonté de l’opposition d’attiser « toutes les colères », à l’approche de la journée de mobilisation le 5 décembre contre le projet de réforme des retraites.

Un projet dont l’opposition pointe pour sa part l’opacité en l’absence d’un vrai dialogue. « C’est quand même historique ce qui se passe : le RN sera au côté du PS pour manifester, là où la CFDT n’appelle pas à la manifestation », s’est offusqué le patron de LREM dans l’émission “Dimanche en politique” sur France 3, évoquant ensuite sur Twitter « un mur [qui] va tomber ».

La convergence des colères

« On voit bien qu’il y a une volonté de faire converger toutes les colères, d’attiser tout ce qui va mal », a-t-il affirmé, dénonçant la forte mobilisation annoncée des opposants au projet du gouvernement, qui risque de paralyser le pays. Le mouvement de grève s’annonce fort notamment dans les transports, mais aussi à EDF, dans les universités, l’Education nationale ou encore la Justice.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Réforme des retraites : « Tout est sur la table »... Delevoye recevra tous les syndicats d’ici le 5 décembre
Réforme des retraites : Le projet présenté « dans les jours qui suivront » la fin de la concertation, annonce Edouard Philippe
Exclusif. Retraites : « C’est une vraie réforme de liberté, pour les jeunes », affirment Delevoye et Attal
Réforme des retraites : Edouard Philippe et Jean-Paul Delevoye feront « des annonces » avant la fin de l’année
Grève du 5 décembre : Jeudi noir en vue pour pousser Macron à lâcher la réforme des retraites