Publicité

Retraites : LFI demande « solennellement » aux sénateurs de la Nupes d’empêcher l’adoption du texte

© Pascal GUYOT / AFP

La France insoumise (LFI) souhaite tout faire pour empêcher l’adoption de la réforme des retraites. Alors que le texte arrivera au Sénat en commission le 28 février, le Conseil politique de LFI a appelé « solennellement » ce mardi les « sénateurs de la Nupes » à « tout faire pour empêcher l'adoption de la retraite à 64 ans au Sénat ». Le Sénat n’est pas composé d’élus LFI mais de trois groupes de gauche : le Parti socialiste (PS), le groupe Communiste Républicain, Citoyen et Écologiste (CRCE) à majorité communiste, et les écologistes. Ces sénateurs sont élus de manière indirecte par des grands électeurs. Ils n'ont, par ailleurs, pas été élus sous l’étiquette Nupes, l'accord ayant été conclu pour les élections législatives de 2022.

LFI compte « faire tomber la retraite à 64 ans »

Le patron des sénateurs socialistes, Patrick Kanner, a déjà indiqué que l’article 7, très contesté, sur le report de l'âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans serait débattu au Sénat et soumis au vote en mars, contrairement à ce qu'il s'est passé à l'Assemblée nationale.

Dans sa déclaration rendue publique ce mardi, le Conseil politique du parti d’extrême gauche a annoncé que LFI « déploiera toute son énergie dans les quinze jours à venir » dans le but de « faire tomber la retraite à 64 ans ». Le parti fondé par Jean-Luc Mélenchon a détaillé les actions qu’il va mettre en place prochainement, citant notamment la création d’une caisse pour financer les grèves, des discours en public po...


Lire la suite sur LeJDD