Retraites : les leaders des syndicats saluent une mobilisation « forte » et « réussie » contre la réforme

© MEHDI FEDOUACH / AFP

Avant le départ des manifestations à Paris, contre la réforme des retraites , le leader de la CGT, Philippe Martinez, a estimé « que le million [de manifestants] va être dépassé vu les chiffres que j’ai déjà ». Selon lui, il y a « 75 % de plus de manifestants » par rapport à la manifestation du 5 décembre 2019, lorsque déjà une réforme des retraites, celle du gouvernement d’Édouard Philippe, devait être mise en place. Philippe Martinez s’est réjoui d’une mobilisation « réussie », saluant « une union des syndicats, gage de confiance pour les salariés ».

De son côté, le numéro un de la CFDT, Laurent Berger s’est félicité d’une mobilisation « au-delà de ce qu’on pensait » et a parlé d’ « une forte mobilisation » : « Depuis ce matin, y compris dans les plus petites communes, il y a des chiffres énormes de manifestants. C’est la démonstration que les travailleurs et travailleuses, et plus largement les citoyens, ne veulent pas de ce report de l’âge légal à 64 ans. »

Lire aussi - Retraites : comment les réformes successives ont incarné le bras de fer entre le pouvoir et la rue

Parmi les autres syndicats, Frédéric Souillot , de Force ouvrière, a salué une journée « très réussie » avec une « mobilisation massive ». « Mais on n’est pas là pour se compter, on est là pour peser et (...) faire reculer » le gouvernement, a-t-il lancé. « La mobilisation est très forte et ce n’est pas un hasard », a abondé François Homméril, du syndicat CFE-CGC. Selon Pascale Cotton, de la CFTC, « la seul...


Lire la suite sur LeJDD