Retraites : l'Assemblée vote 500 millions d'euros pour augmenter les pensions

© JC MILHET / HANS LUCAS VIA AFP

Gros accident pour la majorité : l'Assemblée nationale a voté mardi, contre l'avis du gouvernement, une revalorisation supplémentaire de 500 millions d'euros pour les pensions de retraite , dans le cadre de l'examen du projet de budget rectifié pour 2022. Le vote sur cet amendement du groupe indépendant LIOT a été acquis par 186 voix contre 181, la gauche célébrant aussitôt une "belle victoire".

Le Maire annonce une revalorisation en 2023

L'amendement prévoit une revalorisation des pensions prenant en compte le niveau réel de l'inflation, soit pour 2022 à 5,5%, alors que le gouvernement a proposé une revalorisation cumulée à 5,1% (1,1% en janvier puis 4% en juillet). Quasiment tous les députés d'opposition ont voté pour, seul le groupe LR se partageant entre pour, contre et abstention, tandis que la majorité a fait bloc pour s'y opposer, en vain.

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a tenté de déminer le sujet, en assurant qu'au regard de l'inflation galopante, "il y aura très probablement une autre revalorisation des retraites en janvier 2023". L'examen depuis vendredi par l'Assemblée du projet de budget rectifié est semé d'embûches pour la majorité.

Les députés Horizons ont voté contre l'avis du gouvernement

Lundi soir par exemple, 230 millions d'euros pour les foyers se chauffant au fioul ont été approuvés contre l'avis du gouvernement, qui privilégiait lui une aide de 50 millions d'euros. Samedi, l'Assemblée a décidé d'allouer 120 millions aux départements qui versent ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles