Retraites : l'âge légal fixé à 64 ans en 2030

© Gonzalo Fuentes

Ce sera 64 ans à l'horizon 2030: Élisabeth Borne a présenté mardi la réforme des retraites, engagement phare du président réélu Emmanuel Macron, confirmant un report de l'âge légal de départ qui laisse augurer une vive opposition dans la rue et au Parlement. La Première ministre a confirmé lors d'une conférence de presse l'arbitrage qui avait largement fuité depuis plusieurs jours, après une séquence de plusieurs mois mêlant consultations, atermoiements et report-surprise de l'annonce au mois de décembre.

"J'ai bien conscience que faire évoluer notre système de retraite suscite des interrogations et des craintes chez les Français. Nous voulons y répondre, et convaincre" et surtout "garantir l'équilibre du système en 2030", a déclaré Élisabeth Borne alors que les partis de gauche, le Rassemblement national et l'ensemble des syndicats de salariés sont opposés à un report de l'âge de départ.

Mais le report de l'âge légal à 65 ans, engagement initial d'Emmanuel Macron, n'a "jamais été une fin en soi", a-t-elle insisté, présentant la réforme retenue comme le fruit des nombreuses consultations avec les syndicats et les partis politiques, au premier rang desquels Les Républicains dont le gouvernement espère l'approbation.

A compter du 1er septembre, l'âge légal de départ sera donc "relevé progressivement de trois mois par an pour atteindre 64 ans en 2030. Nous serons donc à 63 ans et 3 mois à la fin du quinquennat" en 2027, a détaillé Mme Borne.

"Nous n’irons pas plus loin qu...


Lire la suite sur ParisMatch