Retraites: Jean-Paul Delevoye confirme que "l’âge légal ne changera pas"

1 / 2

Retraites: Jean-Paul Delevoye confirme que "l’âge légal ne changera pas"

Dans un entretien accordé à l'Est Républicain, le Haut-Commissaire en charge de le réforme des retraites assure que l'âge légal de départ ne serait pas reculé. Il reconnaît néanmoins que les déclarations successives au sein du gouvernement ont pu semer le doute.

Il est catégorique. Interrogé ce mardi soir dans l’Est Républicain, le Haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye assure que le gouvernement ne touchera pas à l’âge légal de départ actuellement fixé à 62ans: "J’ai souhaité une clarification apportée par le Premier ministre qui a confirmé mon mandat: l’âge légal ne changera pas", a-t-il fait savoir.

Une mise au point nécessaire après la récente cacophonie qui a agité les rangs de l’exécutif, entre les déclarations de la ministre des Solidarités Agnès Buzyn, du ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin, du Premier ministre Édouard Philippe, voire du président lui-même qui avait nourri le doute lors de son déplacement en Bretagne dans le cadre du grand débat, déclarant que "nous avons à affronter un vieillissement inédit, on ne s’est pas adapté, on a rien préparé, on part aujourd’hui à la retraite au même âge qu’en 1980".

Reconnaissant que ces sorties successives n’ont "pas aidé", Jean-Paul Delevoye estime qu’elles sont probablement à l’origine du retrait de Force ouvrière de la concertation sur la réforme des retraites qui doit aboutir à la mise en place d’un système universel par points dont "les enquêtes montrent que la majeure partie de nos concitoyens" y sont favorables, rappelle-t-il néanmoins.

Inciter les Français à partir plus tard 

Si l’âge...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi