Retraites: comment la hausse de la pension minimale profitera aux petits salaires

Le système de retraite par points va relever à terme la pension minimale des futurs retraités ayant eu une carrière complète avec des revenus modestes. Selon l'étude d'impact de la réforme diffusée ce vendredi, la comparaison avec le système actuel lui est clairement favorable.

"Aujourd’hui, environ 20 % des nouveaux retraités partent avec une retraite à taux plein, mais d’un niveau faible" explique le document. Actuellement, "une personne ayant cotisé toute sa vie au niveau minimal permettant de valider l’ensemble de ses trimestres (600 heures SMIC chaque année actuellement), a droit à une pension de l’ordre de 815 euros nets par mois si elle a été salariée, de 730 euros si elle a été commerçante, et de 890 euros si elle a été exploitant agricole" ajoute-t-il.

Ce niveau reste inférieur au minimum vieillesse, fixé à 903 euros par mois en janvier 2020, "mais dont la logique diffère, puisqu’il est versé sous conditions de ressource" souligne l'étude d'impact.

Image

A titre de comparaison, "un salarié ayant été rémunéré au SMIC durant l’ensemble de sa carrière percevra une pension nette de 987 euros en 2020. Un salarié ayant été rémunéré 80% du SMIC durant l’ensemble de sa carrière percevra comme nouveau retraité cette année une pension nette de 908 euros" explique le document.

Image

Dans le futur système universel, l'exécutif explique "qu'une personne ayant travaillé et cotisé toute sa vie avec des revenus modestes...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi