Retraites : erreurs, manque à gagner… 1 pension sur 7 est mal calculée

France 2
·1 min de lecture

Pendant quarante ans, Setti Makkor a cotisé pour sa future retraite. A 65 ans, il y a deux ans, cette chauffeure de taxi a réuni avec soin tous les justificatifs nécessaires à son dossier. Sa pension était alors estimée à 675 euros par mois. Confiante, elle organise son budget en fonction de cette somme.

En juin 2020, elle touche sa première pension – et tombe de haut : elle perçoit... 53,26 euros. La caisse a "oublié" de prendre en compte vingt-quatre années de travail comme indépendante. Setti Makkor dépose un premier recours, et sa pension est recalculée. Mais cinq mois plus tard, après une nouvelle évaluation, le compte n'y est toujours pas. La caisse de retraite lui verse 318 euros, auxquels s'ajoutent 108 euros de retraite complémentaire. Soit guère plus de 400 euros au total.

Dans certaines régions, c'est 1 pension sur 5 qui serait erronée

Aujourd'hui, si sa retraite n'est pas révisée, Setti Makkor sait qu'elle ne pourra pas s'en sortir. Comment faire, chaque mois, avec 450 euros de loyer, la location d'un box à 120 euros et plus de 70 euros de facture téléphonique ? "Ça me serre la gorge quand je parle de tout ça", confie-t-elle à "Envoyé spécial". Malgré la lassitude, malgré quarante années de cotisation, elle n'a qu'une solution : à 68 ans désormais, elle doit (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi