Retraites : des députés LREM proposent à Edouard Philippe leurs idées pour une "réforme acceptable"

Voici leur lettre ouverte : "Monsieur le Premier Ministre*, le président de la République a ouvert la voie lors de ses vœux à une individualisation de la prise en compte de la pénibilité : "Nous prendrons en compte les tâches difficiles pour permettre à ceux qui les exercent de partir plus tôt sans que pour autant cela soit lié à un statut ou une entreprise". Il a réaffirmé ainsi l’esprit même de la réforme des retraites, à savoir la prise en compte au plus près des parcours de vie. Toute mesure uniforme d’âge va à l’encontre de ce principe et nous souhaitons trouver des alternatives à l’âge pivot unique.

Nous ne sommes pas égaux face à l’espérance de vie à la retraite suivant nos métiers et nos carrières. Un âge d’équilibre identique pour tous serait profondément injuste. Les syndicats réformistes se sont exprimés en ce sens publiquement que ce soit la CFDT ou l’UNSA. Laurent Berger a déclaré le 16 décembre qu’un "âge pivot identique pour tous, ça n’est pas concevable". Le Medef l’a également affirmé sur RMC le 19 décembre : "L’âge pivot ne doit pas être aveugle et doit être adapté aux parcours individuels".

En filigrane, le véritable enjeu de la réforme est bien l’allongement de la durée de vie et des inégalités qui en découlent. La question est maintenant de savoir comment concrètement améliorer cette réforme majeure et systémique pour qu’elle soit plus juste, plus pérenne et finançable. C’est tout l’objet de cette lettre ouverte.

Un régime universel, pas uniforme, pour ré...


Lire la suite sur LeJDD