Retraites: les députés LaREM veulent être soumis au régime universel

1 / 2

Retraites: les députés LaREM veulent être soumis au régime universel

C'est une volonté du gouvernement: en finir avec les régimes spéciaux. "L'universalité, ça va aussi pour les ministres, les députés, les sénateurs et l'ensemble des élus. Tout le monde sera dans le même régime", avait déclaré Édouard Philippe le 11 décembre dernier au palais d'Iéna en dévoilant "l'architecture" de la réforme des retraites.

Édouard Philippe s'était bien gardé d'évoquer le cas du président de la République, mais ce dernier a depuis fait savoir qu'il renonçait par avance au bénéfice de sa future retraite de chef de l'État.

Séparation des pouvoirs oblige, le Premier ministre n'a pas le pouvoir juridique d'imposer une telle réforme du fait du  principe d'autonomie des assemblées. Mais l'appel a semble-t-il été entendu du côté de l'Assemblée nationale, révèle Le Parisien. Florian Bachelier, député LaREM d'Ille-et-Vilaine et premier questeur du Palais-Bourbon, s'en ouvre dans les colonnes du quotidien:

"Nous souhaitons aujourd'hui aller plus loin et intégrer le régime universel par points. Et ce dès la promulgation de la loi qui doit être débattue à l'Assemblée l'an prochain", a-t-il déclaré.

(Nouvelle) bisbille entre Sénat et gouvernement?

Une annonce faite alors que le vaste mouvement social contre la réforme des retraites, qui est entré ce lundi dans son dix-neuvième jour, bat son plein. Du côté du Sénat en revanche, le président de la Chambre haute Gérard Larcher ne semble pas montrer le...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi