Retraites : début vendredi d'une "grève glissante" contre la suppression de régimes autonomes

Le conflit social a déjà battu un record de longévité, avec la mobilisation depuis 29 jours des personnels de la SNCF et de la RATP. Mais à partir de vendredi, les grévistes vont recevoir l’appui d’autres secteurs. Le collectif "SOS Retraites", qui rassemble 16 professions ayant pour point commun d’avoir une caisse autonome de retraite - en majorité des professions libérales -, appelle à une "grève glissante" à partir de vendredi. Le principe? Chaque secteur se mobilise tour à tour.

Lire aussi - Grève contre la réforme des retraites : voici le calendrier de la rentrée

Vendredi, les infirmiers, les kinésithérapeutes et les orthophonistes sont ainsi invités à se mobiliser contre la réforme du gouvernement. Le collectif n'était pas encore en mesure jeudi après-midi de communiquer sur les taux de grévistes. Lundi, outre une nouvelle journée d’action pour les orthophonistes, les médecins en grève fermeront leur cabinet, les experts-comptables organiseront une "journée du désarroi" et les avocats commenceront une semaine entière de mobilisation. A cette heure, 80% des barreaux se sont déclarés en grève. Le secteur de l’aérien sera aussi concerné, avec des pilotes d’Air France mobilisés lundi et mardi et des hôtesses et stewards de lundi à jeudi. Le SNPL, syndicat des pilotes de ligne et membre de ce collectif, a toutefois levé son appel à la grève après des "avancées significatives" obtenues du gouvernement concernant le maintien de leur caisse autonome de retraite complément...
Lire la suite sur LeJDD