Retraites et assurance-chômage : que pensent les syndicats du nouveau calendrier ?

Les syndicats ont fait part de leur satisfaction, vendredi, à l'issue d'une rencontre avec le Premier ministre Jean Castex au sujet des réformes des retraites et de l'assurance-chômage. "La priorité est placée au bon endroit en termes d'objectif et de calendrier, c'est-à-dire l'emploi, l'emploi, l'emploi" pour le moment, se félicite ainsi Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, vendredi sur Europe 1. Au cours de la réunion, les réformes des retraites et de l'assurance-chômage ont ainsi été décalées afin de mettre l'accent, selon le Premier ministre, sur "la priorité des priorités" : "l'emploi".

"Une vraie sincérité du Premier ministre sur sa volonté de dialogue social"

>> Retrouvez Votre grand journal du soir en replay et en podcast ici

Jean Castex a effectivement offert des gages aux partenaires sociaux en annonçant que la date d'entrée en vigueur de la réforme controversée de l'assurance chômage serait "décalée" en raison de la crise sanitaire et économique. La réforme, dont un premier volet était entré en vigueur en novembre dernier et un second était attendu au 1er septembre, est repoussée dans son intégralité à début 2021, selon les participants à la réunion. "La CFDT sort de cet entretien en ayant, d'abord, plutôt la conviction qu'il y a une vraie sincérité de la part du Premier ministre sur sa volonté de dialogue social", poursuit Laurent Berger.

"La vigilance reste de mise"

"Nous avons noté avec satisfaction, même si la vigilance reste de mise, que le P...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.