"Les retraites sont une affaire de jeunes" : les associations de jeunesse manifestent ce samedi

© Myriam Tirler / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Ce samedi, une dizaine d'associations de jeunesse se mobilise contre la réforme des retraites. Une nouvelle manifestation organisée à Paris, deux jours après la grande mobilisation de jeudi, soutenue par la France insoumise. Si cette mobilisation n'est pas suivie par les syndicats, tous espèrent que les jeunes seront au rendez-vous.

La mobilisation contre la réforme des retraites prend un coup de jeune avec une marche organisée à Paris à l'appel d'une dizaine d'associations de jeunesse. Deux jours seulement après la grande journée de mobilisation de jeudi. Avec cette manifestation, soutenue par La France insoumise, les associations espèrent mobiliser la jeunesse et attirer de nouveaux profils.

"On s'attend à une bonne mobilisation"

La jeunesse est de nouveau dans la rue, mais cette fois-ci un samedi. L'objectif est de profiter du week-end pour mobiliser au maximum. "Ça va mobiliser pas mal parce que le samedi après-midi, on n'a pas cours. On va s'organiser pour que justement les lycéens puissent s'exprimer pleinement dans le débat et on s'attend à une bonne mobilisation pour cette date", explique Lori Chrétienne, président du syndicat lycéen, la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL).

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

"Tout le monde a hâte de retourner aux manifestations"

Les associations comptent bien bénéficier de l'élan insufflé par la première journée d'action de jeudi dernier. "C'était une mobilisation absolument historique. Ça a un peu galvanisé le peuple et je pense que tout le monde n'a qu'une hâte : c'est de remettre ses baskets et de retourner aux manifestations", explique Éléonore Schmitt, porte-parole du syndicat étudiant L'Alternative.

"Je pense que cette date du 21 tombe à pic, notamment pour mobiliser les étudiants, les lycéens, les j(...)

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Lycéens, actifs, futurs retraités... Ces manifestants expliquent pourquoi ils rejettent la réforme des retraites