Retraites: 38,5% d'enseignants grévistes, selon le ministère de l'Éducation nationale

Les syndicats annoncent quant à eux une part d'enseignants grévistes bien plus élevée que celle annoncée par le ministère.

La mobilisation est fortement suivie. Dans un communiqué publié à la mi-journée, le ministère de l'Éducation nationale indique que la moyenne des enseignants en grève ce jeudi est de 38,5%. Dans le détail, 42,5% des enseignants sont en grève dans le primaire, et 34,66% dans le secondaire (collèges et lycées), toujours selon les chiffres du ministère.

La mobilisation est estimée à "41,17 %, dans les lycées d’enseignement général et technologique à 30,04% et dans les lycées professionnels à 20,99%."

Des chiffres bien plus élevés selon les syndicats

De son côté, le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire, a annoncé un taux de 65% des professeurs de collèges et lycées grévistes, tandis que le Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire, recense 70% d'enseignants grévistes.

Dans son communiqué, Snes-FSU précise que "65 % des professeurs, CPE, PsyEN, AED et AESH sont en grève jeudi dans les collèges, les lycées et les CIO (centre d'information et d'orientation)."

Il évoque également "des pics à plus de 80% de grévistes dans certains établissements" et "des collèges fermés dans plusieurs académies".

La grève "est majoritaire contre le projet de réforme des retraites du président Macron et témoigne d'une grande colère dans la profession. Le message est clair: 64 ans, c'est non, 43 années de cotisation, c'est non !", martèle le Snes-FSU.

Le syndicat rappelle que les métiers de l'enseignement "sont exigeants et usants tant d'un point de vue physique que nerveux. Allonger la durée du travail des personnels de l'Education n'est en rien un progrès".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Grèves : "ce qui fragilise une réforme est une grève sur le long terme"