Retraite, impôt, ENA... ce qu'Emmanuel Macron aurait dû annoncer

Incendie à Notre-Dame de Paris oblige, le président de la République Emmanuel Macron a annulé son discours prévu lundi 15 avril au soir. Il devait y faire plusieurs annonces, révélées aujourd’hui par RTL.

Il devait s’exprimer à la télévision et relancer son quinquennat en faisant une série d’annonces à destination des Français. Mais Emmanuel Macron a dû annuler son intervention pour se rendre à Notre-Dame de Paris, ravagée par les flammes. Si, pour le moment, l’Elysée n’a pas annoncé de nouvelle date pour ce discours, RTL a révélé aujourd’hui certaines des annonces que prévoyait de faire le président français lors de son allocution.

Fiscalité et travail au cœur des annonces ?

Selon la radio, le chef de l’Etat devrait se concentrer sur le volet fiscal en annonçant une baisse d’impôts en faveur des classes moyennes. Il aurait également décidé de supprimer certaines niches fiscales pour financer cette réduction.

⋙ Lire aussi Impôt sur le revenu : les pistes sur la table pour alléger la fiscalité des plus modestes

Autre annonce révélée par RTL, le président devrait demander aux Français de travailler davantage, sans toutefois préciser de quelle manière. Plusieurs hypothèses sont ainsi avancées, comme une réduction des jours fériés, revenir sur la durée de travail hebdomadaire ou encore retarder l’âge de départ à la retraite.

Emmanuel Macron pourrait annoncer, comme attendu, la réindexation des retraites de moins de 2.000 euros sur l’inflation dès le 1er janvier 2020, ainsi que la pérennisation de la prime défiscalisée de Noël versée par certaines entreprises en 2018. Selon RTL, le président ne devrait pas revenir sur la suppression de l’Impôt sur la Fortune (ISF).

Des annonces symboliques pour calmer la grogne

Il devrait en revanche tenter d’apporter des réponses à l’injustice territoriale et annoncer la suspension de toutes les fermetures d’écoles et d’hôpitaux jusqu’à la fin du quinquennat. Une mesure qui vise à calmer la colère dans les communes et territoires ruraux.

⋙ Lire aussi Le gouvernement va renforcer l'encadrement des "retraites chapeaux"

Autre mesure qui, selon RTL, devrait être annoncée et qui est au cœur des revendications des « gilets jaunes » : une instauration

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retraite, impôt, ENA... ce qu'Emmanuel Macron aurait dû annoncer
La prime Macron sera-t-elle offerte aux travailleurs indépendants, grands oubliés du dispositif ?
Brexit : Emmanuel Macron est le plus inflexible !
Petites retraites : Emmanuel Macron prêt à faire un effort
Jean-Pierre Raffarin rallié à Emmanuel Macron : Les Républicains jouent l’indifférence