Retraite : "Il faut changer le système" affirme Jean-Paul Delevoye, le Haut-commissaire chargé de sa réforme

franceinfo
Au lendemain de la présentation du projet de réforme aux partenaires sociaux, Jean-Paul Delevoye, le Haut-commissaire à la réforme des retraites en défend les grandes lignes sur France Inter. 

"Chaque salaire donnera des points et chaque point augmentera votre pension" a expliqué le Haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, jeudi 11 octobre sur France Inter, alors que les premiers arbitrages du gouvernement sur le projet de réforme avaient été dévoilés la veille. Il rejette donc les critiques de la CGT sur une baisse à venir des pensions.

franceinfo : Aujourd'hui le système est quasiment à l'équilibre. Pourquoi y toucher ?

Jean-Paul Delevoye : Il faut changer le système. Il n'est pas du tout adapté au XXIe siècle. Personne ne peut dire que les professions ne vont pas évoluer. (...) Si la solidarité est enfermée dans les professions, demain, au moindre aléa, ce sera un conflit entre professions. "Ah non, je ne veux pas qu'on touche aux fonctionnaires ! Ah non, je ne veux pas qu'on touche aux journalistes !" Il faut embarquer la totalité de la société française et renforcer la cohésion intragénérationnelle. Et retrouver la confiance.

Aujourd'hui les pensions sont calculées sur les 25 meilleures années dans le privé, sur les six derniers mois dans le public. En passant à un système de points comptés tout au long de la vie, est-ce que le montant des pensions va baisser ?

J'ai entendu l'argument [celui de Catherine Perret, négociatrice CGT] que 90% des pensions vont baisser. Ce qui veut dire qu'il y a 10% (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi