Retraite à 64 ans en 2030: Marine Le Pen entend "faire barrage" à une "réforme injuste"

Marine Le Pen à l'Assemblée nationale le 20 octobre. - ALAIN JOCARD / AFP
Marine Le Pen à l'Assemblée nationale le 20 octobre. - ALAIN JOCARD / AFP

Marine Le Pen a fait part mardi de sa "détermination pour faire barrage" à la réforme "injuste" des retraites présentée par la Première ministre Elisabeth Borne, qui prévoit le recul de l'âge de départ à 64 ans en 2030 et 43 ans de cotisation dès 2027.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Après avoir été élu grâce à la gauche et à la France insoumise, Emmanuel Macron va tenter désormais, avec le soutien de LR, de faire passer la retraite à 64 ans", a dénoncé sur Twitter la candidate (Rassemblement national) malheureuse à l'élection présidentielle.

Bardella veut "prendre la tête de l'opposition"

Lors de ses voeux à la presse, Jordan Bardella le président du Rassemblement national, a indiqué vouloir "prendre la tête de l'opposition à la réforme des retraites".

"Peut-être que certains de nos électeurs veulent participer à ces manifestations, c'est leur choix, c'est leur droit", a-t-il ajouté.

Article original publié sur BFMTV.com