Retrait de Benjamin Griveaux : un artiste contestataire russe affirme avoir mis en ligne les vidéos intimes à l'origine du scandale

franceinfo avec AFP

L'artiste contestataire russe Piotr Pavlenski, qui avait incendié la façade d'une succursale de la Banque de France en 2017, a affirmé vendredi 14 février avoir mis en ligne les vidéos à caractère sexuel qui ont entraîné le retrait de la candidature de Benjamin Griveaux à la mairie de Paris.

>> Retrait de Benjamin Griveaux : retrouvez les dernières informations dans notre direct

Un site a diffusé mercredi 12 février au soir des vidéos intimes et des messages connotés adressés à une femme, affirmant qu'ils émanaient de l'ancien porte-parole du gouvernement. Ils ont été relayés peu à peu jeudi sur les réseaux sociaux, poussant Benjamin Griveaux à se retirer de la course à la mairie de Paris vendredi matin. Le texte accompagnant les vidéos est signé "Piotr Pavlenski" et daté du 1er février. Le site indique en revanche que le contenu a été mis en ligne le 12 février.

Piotr Pavlenski "affirme tenir cette vidéo d'une 'source' qui avait une relation consentie avec Benjamin Griveaux", écrit sur son site Libération, qui a eu un entretien téléphonique jeudi soir avec l'artiste réfugié en France. Ce dernier dit avoir voulu "dénoncer l'hypocrisie" de Benjamin Griveaux. "C'est quelqu'un qui s'appuie en permanence sur les valeurs familiales, qui dit qu'il veut être le maire des familles et cite toujours en exemple sa femme et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi