Des retraités manifestent à Paris pour demander une revalorisation des pensions

·1 min de lecture

Environ 300 personnes ont manifesté ce vendredi aux abords du ministère de l'Economie à Paris pour demander une revalorisation des pensions de retraite. "C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches", pouvait-on lire sur une pancarte arborée dans le rassemblement parisien, l'une des 164 initiatives prévues dans tout le pays par un collectif de neuf syndicats (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires) et associations (FGR-FP, LSR, Ensemble et solidaires) de retraités.

Un pouvoir d'achat "en chute libre"

"L'augmentation des retraites et des pensions n'atteint pas le niveau de l'inflation", a expliqué Marc Bastide, secrétaire général de l'UCR-CGT, soulignant que "les retraites de base ont augmenté de 0,4% le 1er janvier dernier, et les complémentaires du privé de 1%". L'inflation a encore accéléré en septembre, à +2,1% sur un an, selon une estimation provisoire publiée ce jeudi par l'Insee.

Conséquence selon les syndicats : un pouvoir d'achat "en chute libre". "Ça impacte notre santé aussi bien que notre quotidien", confie Andrée, 71 ans, retraitée de la fonction publique territoriale. "J'achète des légumes et des fruits à l'unité maintenant plutôt qu'en quantité", affirme la septuagénaire.

3 retraités sur 10 perçoivent moins de 1.000 euros par mois

Interrogé vendredi matin sur Public Sénat, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a demandé "qu'il n'y ait plus aucune pension de retraite en dessous du Smic" (1.589,47 euros brut), alors que trois retrait...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles