Retraité condamné pour viol par surprise: "une reconnaissance très importante" pour l'avocate des victimes

·2 min de lecture
Me Samia Maktouf, était en direct sur BFMTV ce vendredi soir  - BFMTV
Me Samia Maktouf, était en direct sur BFMTV ce vendredi soir - BFMTV

876450610001_6279403338001

"C'est une première". Après la condamnation à huit ans de prison ce vendredi pour viol par surprise sur trois femmes d'un retraité niçois, l'avocate des parties civiles, Me Samia Maktouf, s'est dite "satisfaite" du verdict, sur l'antenne de BFMTV.

Jack Sion, connu sur Internet sous l'alias d'Anthony Laroche, a trompé de nombreuses femmes entre 2009 et 2015, se faisant passer pour un mannequin de 37 ans. Le retraité, âgé de 74 ans, donnait rendez-vous à ses victimes à son domicile, où il leur bandait immédiatement les yeux, avant d'avoir des relations sexuelles avec elles.

Des "prédateurs, lâches devant leurs écrans"

"Après un long marathon judiciaire, on ne peut être que satisfait de cette avancée, puisque nos clientes sont aujourd'hui considérées comme victimes de viols par surprise", a souligné l'avocate. "C'est une reconnaissance et c'est très important à l'ère de la révolution numérique et face aux prédacteurs, lâches derrières leurs écrans", a-t-elle ajouté. 876450610001_6278707139001

Le conseil de l'accusé, Me Laurent Poumarède, a annoncé faire appel de la décision de la cour criminelle de Montpellier. Pour Me Samia Maktouf, "ce n'est pas une surprise mais c'est encore un moyen de faire subir des épreuves encore plus dures, insupportables et poignantes à ces victimes".

"Des vies bousillées"

À la lumière de cette première judiciaire en France, l'avocate appelle à prendre les "dispositions nécessaires", à mettre en place "un bouclier judiciaire (...) pour que ces prédateurs lâches cessent de commettre des crimes. Je fais confiance à notre État de droit pour faire cesser ces manoeuvres où il y a absence totale de consentement puisqu'il y a une erreur manifeste sur la personne, sur ses caractéristiques physiques et personnelles", a-t-elle souligné.

Avant de conclure: "C'est des vies bousillées pour celles qui n'ont pas eu le courage de venir témoigner".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles