Un retraité des Côtes-d’Armor entretient une amitié étonnante avec un pigeon

Le pigeon serait-il le meilleur ami de l’homme ? On serait en droit de le croire à écouter l’histoire pleine de tendresse entre Xavier Bouget, retraité dans les Côtes-d’Armor et Blanchon, un pigeon de deux ans. Depuis que ce paisible retraité breton l’a sauvé après qu’il est tombé du nid il y a deux ans, le pigeon et lui sont inséparables. Xavier déambule souvent dans les rues de Grommenec’h avec Blanchon posé sur le haut de son crâne. Blanchon a son propre dortoir "Je l’ai nourri pendant environ un mois et demi. Il était tout petit, à peine plumé quand il est tombé par terre. Depuis qu’il s’est rendu compte qu’il pouvait voler, la porte a toujours été ouverte. Quand il a voulu rentrer, il est rentré, quand il a voulu sortir, il est sorti. On ne cherche pas à s’apprivoiser ou se domestiquer. On vit ensemble sur ce petit bout de terrain". Libre de ses mouvements, le pigeon, qui est en fait une femelle, suit Xavier à la trace. Blanchon a même un dortoir dans l’atelier du Breton. "Peut-on alors parler d’amitié entre l’animal et le retraité ? Je ne sais pas. Mais je crois volontier qu’il y a un sentiment qu’il faut reconnaitre entre les animaux et les hommes qui veulent faire l’effort". Il y a bien longtemps que Xavier, ancien chasseur a troqué son fusil pour un appareil photo.