Pour retourner en prison, il tente d'incendier une voiture de police

Plus de peur que de mal pour la voiture (illustration Getty Images)

Fait divers étonnant dans le Grand Est, avec cette tentative d’incendie dans la cour d’un commissariat. Et surtout, drôle de motivations : pour justifier son geste, l’auteur a expliqué vouloir retourner en prison.

Il a “agi délibérément, pensant que c’était un moyen sûr de retourner en prison !”, relate L’Est Républicain. Lui, c’est cet homme “désinséré” qui s’est fait interpeller alors qu’il était sur le point de mettre le feu à un véhicule de police. Le lieu ? La cour du commissariat de police de Lunéville (Meurthe-et-Moselle). L’heure ? Mercredi, vers 13h30, en pleine journée.

À qui perd gagne ?

Il a d’abord escaladé la grille d’enceinte du commissariat, avant de se diriger vers une voiture bleu-blanc-rouge. Arrivé jusqu’à sa cible, il en a brisé une vitre, avant d’essayer d’y mettre le feu à coup de liquide inflammable. Raté, les policiers sont intervenus pour l’en empêcher.

Un échec, vraiment ? L’homme qui voulait aller en prison a bel et bien été placé en garde à vue. Défavorablement connu des services de police et en situation de grande récidive, il doit passer en comparution immédiate ce vendredi, pour “tentative de destruction par incendie en récidive légale”.

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.