De retour sur scène, Trump entretient le suspense sur une nouvelle candidature

·1 min de lecture

Flirtant avec une nouvelle candidature présidentielle en 2024, Donald Trump, banni des réseaux sociaux, a donné samedi son premier discours télévisé depuis des mois en avertissant que la "survie de l'Amérique" dépendait d'une victoire républicaine lors des élections parlementaires l'an prochain.

Si l'ex-président américain a retrouvé sa musique de campagne, le ton était plus posé, contenu, devant les quelque 1.200 invités à la convention du parti républicain de Caroline du Nord que lors de ses célèbres grands meetings. Lors d'un discours fleuve d'environ 1H30 à Greenville, dans le sud-est des Etats-Unis, le milliardaire âgé de 74 ans a de nouveau effleuré l'idée d'une nouvelle candidature en 2024, "une année que j'attends avec impatience", sous les applaudissements. 

Et a répété ses allégations infondées de fraudes électorales massives lors de la présidentielle de novembre 2020. "Cette élection restera dans l'Histoire comme le plus grand crime du siècle", a lancé celui qui n'a toujours pas explicitement reconnu la victoire de son successeur démocrate, Joe Biden, près de cinq mois après avoir quitté la Maison Blanche.

Premier discours télévisé depuis février

Banni des réseaux sociaux depuis l'assaut meurtrier du Capitole le 6 janvier par ses partisans, qui dénonçaient le "vol" de l'élection, le milliardaire n'avait pas prononcé de discours télévisé depuis février. Malgré ce silence, il reste toujours aussi influent chez les républicains et, se posant en faiseur de rois, distrib...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles