"Mes vêtements avaient brûlé sur moi" : on a rencontré la petite fille et l'auteur de la photo qui a fait basculer la guerre du Vietnam

France 2

Un cri qui déchire l'image. Cette photo a fait basculer une partie de l'opinion américaine concernant la guerre du Vietnam. Une enfant courant nue et brûlée après un bombardement au napalm le 8 juin 1972. Quarante-sept ans plus tard, la fillette d'alors et le photographe nous emmènent derrière l'image qui fait partie de l'une des 100 photos de l'histoire. Depuis, la petite villageoise appelle d'ailleurs le photographe "mon héros", "mon oncle", alors qu'ils n'ont aucun lien de parenté.

"En 1972, sur la route nationale 1, j'étais au mauvais endroit, au mauvais moment. Mais lui était là au bon moment, au bon endroit", confie Kim Phuc. Elle raconte comment le bombardement au napalm, par erreur dans une zone civile, a provoqué des brûlures sur tout son corps. "Mes vêtements avaient brûlé sur moi. Je ne m'étais pas déshabillée", raconte-t-elle. Nick Ut lui est là pour le compte d'Associated Press, il remplace comme photographe son frère, mort dans un autre bombardement.

La petite fille retrouvée dans une morgue

"J'ai regardé dans mon objectif et j'ai vu tous ces enfants courir (...) Je n'ai pas fini ma pellicule. J'ai posé tout mon matériel dès que j'ai vu son bras, et surtout sur son dos", se rappelle le photographe. Il asperge la petite fille d'eau et l'aide avec son (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi