Le retour de la Panthère Rose (Arte) Quand Peter Sellers vole la vedette à David Niven

·1 min de lecture

Pour retrouver la «Panthère Rose», le fabuleux diamant une nouvelle fois dérobé, l'inspecteur Clouseau se rend dans les Alpes suisses, où malgré sa grande maladresse il progresse dans son atypique enquête...

À lire également

Rita Hayworth : gloire et blessures (Arte) : L’actrice derrière l’icône

Lorsqu’il débute le tournage de La Panthère rose, en 1963, le réalisateur Blake Edwards, auréolé du succès de Diamants sur canapé, n’imaginait pas que cette fantaisie policière deviendrait une telle saga à succès. Celle-ci fera la gloire de Peter Sellers et du personnage de cartoon inspiré du fabuleux générique mis en musique par Henry Mancini. En tête d’affiche, David Niven, dans le costume du gentleman cambrioleur. Mais la star s’est tout bonnement fait voler la vedette par un second couteau… Dans le rôle de l’inspecteur Clouseau, calamité ambulante à l’ego démesuré, Peter Sellers réalise un véritable hold-up ! Douze ans plus tard, le tandem tournera la suite directe de cet épisode, après avoir récidivé, en 1964, avec Quand l’inspecteur s’emmêle. La saga Pink Panther sera, in fine, déclinée en six épisodes. Ce « Retour », moins réussi, un peu réchauffé, vaut toutefois le détour pour son burlesque enfantin et son charme désuet.... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi