Le Retour de Mary Poppins (M6) : Comment Emily Blunt a réinventé la nounou culte

·1 min de lecture

UNE GOUVERNANTE PLUS SNOB

Pas question, pour Emily Blunt, d’imiter Julie Andrews, la Mary Poppins culte de la version originale. Pour ne pas se laisser influencer, l’actrice, 35 ans, évite de revoir le film : "Je devais inventer mon propre personnage. Je me suis replongée dans les sept nouvelles de Pamela L. Travers, l’écrivaine australienne qui a publié Mary Poppins, en 1934." Emily apporte sa touche personnelle à son héroïne, qu’elle veut plus moderne et distinguée que celle, excentrique, jouée par Julie. Une gouvernante, par exemple, qui ne range plus la chambre des enfants…

UN ANTIDOTE À LA CRISE

Dans le premier opus, Mary Poppins atterrissait un beau matin du printemps 1910 dans la demeure bourgeoise des enfants Banks, au coeur d’une capitale anglaise aux airs de carte postale. Pour le remake, changement radical d’ambiance : nous sommes en 1930, et la Grande Dépression s’est abattue sur Londres, George W. Banks et ses enfants : veuf et criblé de dettes, il apprend que sa maison va être saisie… "Si le film aborde des sujets graves, comme l’avidité des banquiers, j’incarne une parenthèse de bonheur et d’espoir en cette période fragile et tourmentée", commente Emily Blunt.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi